Lundi 01 août - 23h09 | Daniel

CSI 3* Megève : les Etats-Unis dominent les Alpes

Belle première édition pour le CSI 3* de Megève, qui vient de se clôturer par la victoire de l’Américain Richard Neal dans le Grand Prix 150, qui offrait une dotation de 35.000 euros. Et rendez-vous pris pour les trois prochaines années, « d’ores et déjà signées », promet le président de l’association organisatrice, Frédéric Muffat.

 
Nichés au cœur des montagnes, le jumping de Megève et ses paysages de carte postale avaient tout pour attirer. Et c’était d’ailleurs l’un des objectifs affichés de la cité alpine : accueillir « un événement authentique pour renforcer l’attractivité de la dernière semaine de juillet qui présentait tous les atouts de l’été à Megève mais dont la fréquentation avait fortement baissé depuis une dizaine d’années ». A en juger par les abords de la piste, massivement fréquentés, l’objectif est atteint pour cette première édition, dont l’entrée gratuite a attiré les curieux, et dont la programmation sportive et les parcours de Frédéric Cottier ont séduit les cavaliers, majoritairement français et suisses.

 
Le Grand Prix a commencé dans le silence, par l’hommage à Pierre Jonquères d’Oriola qu’a souhaité rendre Pierre Durand, parrain d’honneur, fidèle des concours de Michel Darioly, directeur technique et sportif de Megève, organisateur suisse de Verbier et Villars-Gryon. Soixante partants sur une piste en pente, qui n’a pas l’air d’avoir bien dérangé. A mi-chemin du premier tour, douze couples étaient qualifiés pour le barrage, dont les Français Michael Legout, Edouard Mathe, Igor Kawiak, Jacques Helmlinger et Michel Robert. Moisson msoins fructueuse en deuxième partie puisque « seuls » les Suisses Pierre Kolly et David Reillon, et l’Allemand Sebastian Haas se qualifient. Le barrage se courra donc à quinze, ratio parfait d’un quart des partants !

 
Et comme sur le premier tour, le premier à s’élancer, l'Allemand Marc Bettinger sur son étalon fils de Kannan, signe le sans-faute ! Immédiatement suivi par Michael Legout, moins rapide. Theo Muff placera la barre du chronomètre très haut, qu’Igor Kawiak talonnera de près, sans toutefois le dépasser. Michel Robert tentera de s’intercaler, mais ne parviendra toujours pas à concurrencer le chrono express du Suisse. La surprise viendra des Etats-Unis, en la personne de Ricky Neal qui pulvérisera de plus de trois secondes le temps de Muff. Le Belge Frederick Cattebeke ne passera pas loin, pourtant, l’Américain remporte le Grand Prix, alors que bien peu auraient parié sur sa victoire. Pour cette première édition à Megève, la France s’incline à domicile et reste aux pieds du podium.

 
A Megève, Daniel Koroloff

 
Résultats :
1. Ricky Neal (USA) / Transmission / 0 / 0 / 36’95
2. Frederick Cattebeke (BEL) / Queros de Bioagrico / 0 / 0 / 37’72
3. Theo Muff (SUI) / Acomet / 0 / 0 / 40’14
4. Igor Kawiak (FRA) / Centino du Ry / 0 / 0 / 40’19
5. Michel Robert (FRA) / Mentor de Smet / 0 / 0 / 40’27
6. Marc Bettinger (GER) / Quannan-R / 0 / 0 / 41’31
7. Charlotte Nuber (SUI) / Da Vinci IX / 0 / 0 / 42’10
8. Michael Legout (FRA) / Quincy 101 / 0 / 0 / 43’73
9. Sebastian Haas (GER) / Pius 37 / 0 / 0 / 47’05
10. Edouard Mathé (FRA) / V. / 0 / 4 / 39’77
11. Jacques Helmlinger (FRA) / Origan de Vains / 0 /4 / 39’92
12. Pierre Kolly (FRA) / Maloubet du Temple / 0 / 4 / 40’94
13. David Deillon (SUI) / Opale d’Emm / 0 / 4 / 42’04
14. Pieter de Jager (BEL) / Laccos T / 0 / 4 / 42’39
15. Corina Sorg (SUI) / Rock’n Roll / 0 / 4 / 42’90
 
 
 

À lire également...

Réagissez