Karim Laghouag met la main sur le cross indoor de Bordeaux une quatrième fois

Crédit : Scoopdyga

Samedi 08 février - 00h11 | À Bordeaux, Lucas Tracol

Karim Laghouag met la main sur le cross indoor de Bordeaux une quatrième fois

Déjà lauréat du cross indoor de Bordeaux à trois reprises, Karim Laghouag s’est une nouvelle fois imposé ce soir face à des tribunes survoltées. Associé à son imprenable Punch de l’Esques, le champion olympique par équipes de Rio de Janeiro est venu à bout d’une sacrée concurrence, reléguant Luc Château et Rodolphe Scherer aux deux et troisièmes rangs sur Propriano de l’Ebat et Todd de Suzan. 

 - Karim Laghouag met la main sur le cross indoor de Bordeaux une quatrième fois

Crédit : Scoopdyga

Karim Laghouag et sa petite bombe alezane ont encore une fois frappé ! Rompus à l’exercice des cross indoor, le cavalier de Nogent-le-Rotrou et son formidable Punch de l’Esques ont une nouvelle fois surclassé la concurrence, réussissant le seul parcours parfait de l’épreuve grâce à un rythme effréné. Vainqueurs de ce même rendez-vous à l’occasion du Salon du cheval de Paris début décembre, battus par le prodige irlandais Cathal Daniels à Genève la semaine suivante, le couple n’a une fois de plus pas manqué son rendez-vous pour le plus grand plaisir du public bordelais venu en nombre. Il s’agit là du quatrième succès de Karim Laghouag lors de ce rendez-vous aquitain, puisqu’il s’était imposé en 2015 avec Pégase du Tuc ainsi que les deux années suivantes avec son complice du jour. Pour l’heure, sa domination n’a été troublée qu’en 2014 par Eddy Sans sur Nankin de la Hurie, ainsi qu’en 2018 et 2019 par Michael Jung et Corazon. Le maître allemand était d’ailleurs une nouvelle fois au départ de cette épreuve ce soir pour tenter le triplé. Cette fois associé à Highlighter, un bai de neuf ans sans la moindre expérience dans un tel rendez-vous, celui qui prendra part à l’étape de Coupe du monde Longines de saut d’obstacles demain soir a laissé l’avant-dernier obstacle à terre. Finalement quatrième, il n’aurait de toute façon pu l’emporter puisque son chronomètre était plus lent de près de trois centièmes que celui du Français. 
 
Vainqueurs du cross indoor de Saumur il y a tout juste deux semaines, Luc Château et Propriano de l’Ebat ont débarqué en Aquitaine en confiance. Le trentenaire et son alezan de dix-sept printemps ont toutefois dû s’avouer vaincus pour 1,2 points de temps dépassé. Une performance notable lorsque l’on sait que tous deux ont été les ouvreurs de l’épreuve. Lui aussi particulièrement habitué au cross indoor de Bordeaux, Rodolphe Scherer a complété le trio de tête grâce à un parcours conclu avec 1,6 points de pénalité avec Todd de Suzan, son fils d’Orphée du Faget de treize ans. 
Avec sa faute sur l’obstacle placé dans le couloir qui relie la piste au paddock, le jeune et génial Cathal Daniels, à qui GRANDPRIX a dressé le portrait dans le magazine de février, a perdu toute chance de victoire. Sur Alcatraz, le hongre auparavant monté par Alexander Bragg et plus brièvement par Oliver Townend, l’Irlandais a donc conclu l’épreuve au cinquième rang devant un sacré tir groupé de Tricolores. 
 
Les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter