Du très beau monde pour le CSI 5*-W de Bordeaux !

Crédit : Richard Juilliart/FEI

Jeudi 24 janvier - 11h57 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Du très beau monde pour le CSI 5*-W de Bordeaux !

Si deux Français sont d’ores et déjà qualifiés pour la finale de la Coupe du monde Longines qui se tiendra à Göteborg du 3 au 7 avril, une chance de remonter parmi les dix-huit meilleurs cavaliers de la Ligue Européenne semble fortement compromise pour les autres Tricolores. Encore assez loin dans ce classement, ils devront affronter une forte délégation allemande ainsi que le n°1 mondial au Jumping International de Bordeaux, du 7 au 10 février. 

La liste des cavaliers présents au CSI 5*-W de Bordeaux est sortie ! Dernière étape qualificative pour la ligue d’Europe de l’ouest en vue de la finale suédoise, le rendez-vous aquitain sera au centre toutes les attentions. 
Largement qualifié pour la finale, Steve Guerdat ne veut pour rien au monde manquer l’étape bordelaise : “Il faudrait beaucoup de circonstances défavorables pour que je ne vienne pas. Et ce n’est pas une qualification déjà en poche qui m’en empêchera. C’est vraiment un concours auquel je tiens à participer tous les ans. J’adore particulièrement le fait que l’épreuve Coupe du monde se dispute le samedi soir, c’est vraiment une ambiance à part, la salle est toujours pleine, les spectateurs sont derrière nous”. Le champion olympique de 2012 n’a pas encore gagné le Grand Prix de Coupe du monde de Bordeaux, mais avec la forme qu’il affiche depuis la fin de l’année dernière et avec une Albführen’s Bianca particulièrement performante, c’est un candidat parfait à la succession du Belge Pieter Devos. Ce dernier, également déjà qualifié pour la finale, reviendra cette année sur les terres de sa première victoire sur la série indoor, avec de solides chevaux comme Apart, vainqueur à Stuttgart, ou Claire Z.
 
À cinquante-six ans, l’Allemand Ludger Beerbaum court lui aussi, depuis le siècle dernier, après une première victoire en terre aquitaine ! Les plus anciens se souviennent encore de ses duels perdus et sans mercis avec son compatriote Franke Sloothaak à la fin des années 90. Cette année, le plus médaillé des cavaliers de la planète revient avec cette ambition d’inscrire son nom à ce prestigieux palmarès. Le doyen allemand sera à la tête d’une impressionnante équipe d’outre-Rhin avec son élève Christian Kukuk, le numéro six mondial Daniel Deusser, le multi-vainqueur à Bordeaux et numéro trois mondial Marcus Ehning, et… le champion olympique de concours complet, Michael Jung. Si Daniel Deusser est déjà largement qualifié pour la finale, Ludger Beerbaum doit consolider sa quatorzième place et Ehning doit remonter de trois rangs à Bordeaux : il lui manque les points d’une cinquième place largement à sa portée sur un concours qu’il affectionne particulièrement. 
 
Pour d’autres cavaliers, l’enjeu sera de taille sur cette finale européenne : les Irlandais Denis Lynch et Bertram Allen, les Belges François Mathy Jr., deuxième dimanche dernier à Leipzig, et Niels Bruynseels, le champion du monde néerlandais Maikel van der Vleuten et d’autres encore devront fournir un dernier effort à Bordeaux pour tenter de s’installer dans la liste des dix-huit élus européens pour Göteborg. Il n’y aura pas de place pour tout le monde !
 
 
Côté français, Bordeaux pourra compter sur la présence des champions olympiques français Pénélope Leprévost, Philippe Rozier et Kevin Staut. Largement qualifié pour la finale de Göteborg, ce dernier a été rejoint la semaine passée par Olivier Robert dans le clan des dix-huit cavaliers européens qui seront du voyage à Göteborg. À domicile, l’Aquitain comptera sur Tempo de Paban, l’Anglo-Arabe qu’il souhaite également présente lors de la finale. Cette édition sera spéciale pour le cavalier puisque sa si chère Quenelle du Py y fera ses adieux à la compétition. Émotion garantie ! 
Du côté des nouvelles têtes, Félicie Bertrand participera à une deuxième Coupe du monde, et son voisin normand Edward Levy sera lui aussi du voyage. 

Les engagés ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter