Sameh El Dahan fait fondre la Dame de fer

Crédit : Scoopdyga

Samedi 07 juillet - 22h13 | À Paris, Lucas Tracol

Sameh El Dahan fait fondre la Dame de fer

On ne l’attendait pas si haut dans le classement de la dixième étape du Longines Global Champions Tour de Paris, et pourtant. Ce soir au pied de la Dame de fer, Sameh El Dahan a signé sa première victoire sur le circuit grâce à Suma’s Zorro. Pourtant, avant lui, Bertram Allen sur Molly Malone V et Harrie Smolders avec Don VHP Z avaient mis la barre haute. Parmi les six Bleus au départ, Philippe Rozier a été le meilleur grâce à Cristallo A*LM, le couple termine à la onzième place. 

 - Sameh El Dahan fait fondre la Dame de fer

Victoire surprise pour Sameh El Dahan et sa combattive Suma's Zorro.
Crédit : Scoopdyga

À 19h15, le coup d’envoi du Grand Prix Longines de Paris, support de la dixième étape du Longines Global Champions Tour, a été donné. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le scénario a été inattendu ! 
Sur un tracé concocté par le chef de piste italien Uliano Vezzani, trente-cinq couples étaient au départ de ce point d’orgue de la compétition parisienne. Les sans-fautes ne se sont pas faits attendre, puisque le numéro trois au départ Bertram Allen a montré la voie sur Molly Malone V, que l’on avait pas vu si en forme depuis longtemps. Malgré quelques barres touchées, Pieter Devos s’est immédiatement invité au barrage grâce à la surpuissante Claire Z. Magnifique parcours pour Philippe Rozier et Cristallo A*LM, qui ont eux aussi réussi à laisser toutes les barres sur leurs taquets. Une première pour eux dans un Grand Prix de ce niveau ! Sur un MJT Nevados en progression, Grégory Wathelet est également parvenu à s’extirper de tous les pièges, comme Marc Houtzager et Sterrehof’s Calimero. Trop facile aussi pour Harrie Smolders et son métronome Don VHP Z, le fils de Diamant de Semilly qui n’a pas fait tomber une barre dans une épreuve majeure de CSI 5* depuis… décembre !
 
En tête du circuit du Longines Global Champions Tour, Edwina Tops-Alexander a elle aussi réussi le parcours parfait grâce à sa géniale California. Dans une forme éblouissante ces dernières semaines, Jos Verlooy n’a pu poursuivre sur sa lancée aujourd’hui, et s’est fait piéger sur le vertical n°9 ainsi que sur le deuxième élément du triple avec Igor. Même score pour Beezie Madden, qui avait cette fois sellé Coach, et Marcus Ehning, associé à Pret A Tout. 

Presque imbattable ce week-end avec trois victoires au compteur, Ben Maher s’est aisément qualifié pour le barrage grâce au jeune mais talentueux Explosion W. Même issue pour l’Égyptien Sameh El Dahan et le champion d’Europe en titre Peder Fredricson. 

Sameh El Dahan n’a pas eu froid aux yeux, Ben Maher prend les commandes du LGCT

Sameh El Dahan n’a pas eu froid aux yeux, Ben Maher prend les commandes du LGCT - Sameh El Dahan fait fondre la Dame de fer

Avec six classements en dix étapes, Ben Maher est désormais en tête du circuit du LGCT.
Crédit : Scoopdyga

Au fur et à mesure su barrage, on pensait la victoire de Bertram Allen acquise. Parti en numéro un, l’Irlandais avait en effet lancé un sacré objectif à ses concurrents, arrêtant le chronomètre en 36“86 grâce à de superbes tournants et un parcours sans reprise.
À la poursuite de cet ojectif, la concurrence s’est cassée les dents, à l’image de Grégory Wathelet et Peder Fredricson, fautifs sur le n°4, ou encore Edwina Tops-Alexander, piégée sur les n°3 et 4. Avec le deuxième meilleur chronomètre de l’épreuve, Olivier Philippaerts a quant à lui reculé à la septième place à cause d’une faute sur la sortie du double. Seul Tricolore au barrage, Philippe Rozier a bien tenté sa chance, mais a délogé trois barres de leurs taquets en chemin. Il est finalement onzième grâce à son généreux bai. 
 
Pieter Devos a lui aussi essayé de s'illustrer, mais la grande galopade de sa baie n’a pas suffi à rattraper la tonicité de la grise d’Allen. Ne pouvant pas non plus compter sur une rapidité au sol démente de son Sterrehof’s Calimero, le Néerlandais Marc Houtzager a misé sur des tournants efficaces, qui lui valent finalement un temps de 37“06, synonyme de cinquième place.
Ce n’est un secret pour personne, Don VHP Z n’est pas le cheval le plus rapide au sol du circuit, pourtant, Harrie Smolders a tiré le meilleur de son alezan brûlé ce soir, concluant un barrage magistral en 37“06, qui l’a mené à la troisième place finale. De précieux points engrangés donc pour conserver son leadership au classement mondial !

Sous les yeux inquiets de Bertram Allen, l’Homme en forme du week-end Ben Maher n’a rien pu faire non plus, et conclut la soirée au pied du podium. Un sixième (!) classement sur le Global cette saison qui lui permet de prendre les commandes de la série devant Edwina Tops-Alexander. 
 
En entrant en piste sur celle qu’il monte depuis sept ans et qu’il décrit comme “la jument d’une vie”, Sameh El Dahan savait qu’il pouvait inscrire une belle ligne à son palmarès ce soir. Sans complexe, celui qui s’était imposé dans le Grand Prix CSI 5* de Calgary en juin 2017 et dans le Grand Prix secondaire du CSI 5* de La Corogne en décembre, a véritablement tout tenté sur la volontaire alezane de quatorze ans. Et ça a payé, puisque le panneau d’affichage a finalement inscrit 36“32 ! L’Égyptien installé en Irlande du Nord repart donc de Paris avec son premier succès sur le Longines Global Champions Tour. Un voyage qu’il n’est sûrement pas prêt d’oublier… ! 

Philippe Rozier sauve l’honneur tricolore

Philippe Rozier sauve l’honneur tricolore - Sameh El Dahan fait fondre la Dame de fer

Malgré un barrage manqué, Philippe Rozier et Cristallo A*LM ont été les meilleurs Bleus ce soir.
Crédit : Scoopdyga

Si Philippe Rozier a signé un premier parcours impeccable dans ce Grand Prix, il n’en a pas été de même pour ses compatriotes. Après avoir côtoyé les sommets des chandeliers pendant une bonne partie du tour, Hermès Ryan des Hayettes, le complice de Simon Delestre, a fini par pédaler dans l’ultime oxer, dont il a fait chuter la deuxième barre. 
À la suite de trois fautes sur Quedge Deenne, une sur le mur n°2, une sur le numéro neuf et sur l’entrée du double, Julien Epaillard a signifié son abandon au jury. Même s’ils s’imposaient dans l’épreuve qualificative, Kevin Staut et Lorenzo n’ont pas non plus terminé leur parcours. Le Normand a préféré jeter l’éponge après deux fautes en début de parcours. Douze points pour Pénélope Leprevost et Gain Line, qui prenaient part à leur première épreuve de ce niveau. Le duo s’est laissé piéger à deux reprises dans le double et sur l’obstacle qui suivait. 
Score plus lourd pour Grégory Cottard et Urhelia Lutterbach, fautifs à six reprises. On retiendra toutefois leur joli tour dans l’épreuve qualificative. 
 
La caravane du Longines Global Champions Tour restera en France le week-end prochain, puisque les cavaliers auront rendez-vous sur l'immense piste en herbe de Chantilly. 

Les résultats ici 
Le classement du circuit ici 

Ci-dessous, les liens vers les réactions de : 
Sameh El Dahan
Bertram Allen
Harrie Smolders
Ben Maher

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 09/07

    Bravo à P Rozier. Sans faute à ce niveau avec Cristallo c’est une vraie perf!

Le mag

GRANDPRIX #98 GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #98

(GRANDPRIX n°98 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter