Julien Epaillard vole le doublé de Londres à Scott Brash

Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 17 décembre - 18h05 | Yeelen Ravier

Julien Epaillard vole le doublé de Londres à Scott Brash

Huitième étape de Coupe du monde Longines de la saison, le Grand Prix 5* de Londres a été remporté en fin de journée par Julien Epaillard ! Associé à Toupie de la Roque, le Tricolore a volé le doublé des mains de Scott Brash, tenant du titre. Edwina Tops Alexander complète le podium.

Après Oslo, Helsinki, Vérone, Lyon, Stuttgart, Madrid et La Corogne, c'est à l'Olympia de Londres que le circuit de Coupe du monde de la ligue européenne faisait halte. Pour cette épreuve à 1,60m, concoctée par Guilherme Jorge, trente-six cavaliers étaient au départ. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le parcours était bien plus difficile que ce qu'il en avait l'air !

Il a fallu attendre le vingt-et-unième partant pour applaudir le premier sans-faute ! Son auteur n'est autre que le champion d'Europe et vice-champion olympique Peder Fredricson, associé à H&M Christian K. Parti en cinquième, Michael Whitaker avait bien failli l'être, mais a essuyé un refus inexplicable sur le numéro cinq. Steve Guerdat a également subi une dérobade de son inexpérimenté Alamo sur le tout dernier obstacle, après déjà une faute sur l'avant-dernier. Christian Rhomberg et Saphyr des Lacs ont aussi essuyé un refus. 

Edwina Tops Alexander s'est elle sortie de toutes les difficultés aux rênes du jeune et étonnant Inca Boy van't Vianahof, devenant la deuxième qualifiée pour le barrage. Pas la même pour Marcus Ehning et l'exceptionnel Comme Il Faut, qui ont écopé d'une malencontreuse faute sur la triple-barre. Les deux Allemands Daniel Deusser et Christian Ahlmann ont également failli, péchant sur le vertical en entrée de double numéro onze. Le tenant du titre Scott Brash n'a lui eu presque aucune difficulté à sortir sans pénalité, associé à sa fidèle Ursula XII. Le dernier score vierge a été signé par le très en forme Julien Epaillard. Aux commandes de l'attachante Toupie de la Roque, le cavalier de la Laiterie de Montaigu a été exemple, menant le nombre de barragistes à quatre. Malgré quatre points, très joli parcours à souligner pour Alberto Zorzi et Contanga.

Premier Français à s'élancer, Olivier Robert avait la pression de pouvoir engranger des points pour le classement de Coupe du monde, dont la finale se déroulera à Paris Bercy en avril. Mais le Bordelais, associé à Tempo de Paban de retour dans ses écuries, n'a pu éviter une faute sur le vertical en milieu de triple, ainsi que sur l'avant-dernier, un vertical. Simon Delestre et le leader de l'équipe Kevin Staut n'ont pas fait beaucoup mieux, concédant quatre points chacun sur Teavanta II CZ et Silver Deux de Virton*HDC. 

Scott Brash manque de signer le doublé

Ouvreur de ce barrage à quatre, Peder Fredricson n'a pas pris tous les risques. Accompagné du régulier H&M Christian K, le Suédois a franchi la ligne d'arrivée en 41"34, sans pénalité. Edwina Tops Alexander n'a donc pas eu de mal à l'abaisser à 41"05 avec Inca Boy van't Vianahof, son fils de Diamant de Semilly. Tenant du titre de ce même Grand Prix l'an passé avec l'absente Hello M'Lady, Scott Brash n'a pas laissé filer sa chance. Le Britannique, porté par son public, a déroulé un sublime parcours aux virages serrés, franchissant la cellule de fin à 37"34. Mais c'est finalement Julien Epaillard qui l'a emporté ! Le Français, bien culotté, a été exemplaire sur Toupie de la Roque, empochant son troisième Grand Prix 5* de l'année grâce à un barrage en 36"91.

Sourire radieux pour le cavalier, confirmation du talent de Toupie de la Roque, et de nouveaux points engrangés pour le circuit de Coupe du monde Longines, que rêver de mieux ? Avec une année 2017 achevée magnifiquement pour Julien Epaillard, celle qui va débuter le 1er janvier devrait lui réserver des bien belles surprises !
 

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 18/12

    J'aime bien cette équipe mais Tryon est encore très très loin... Ce qui est certain c'est qu'il faut continuer à apporter un peu de concurrence au top niveau aux 5-6 habités de l'EDF!

  • cococlt - le 18/12

    Toujours souriant , très agréable à regarder....J'espère que Toupie continuera de progresser en 2018 et que Julien fera parti de la sélection pour Tryon avec Simon , Nicolas et Kevin

  • OrientdeFrebourg - le 17/12

    Trois grands prix 5* avec trois chevaux différents! Ç’est ca un champion!!!

Le mag

GRANDPRIX #95 GRANDPRIX n°95 AVRIL

GRANDPRIX #95

(GRANDPRIX n°95 AVRIL)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter