Kent Farrington joue de chance et de stratégie dans le Longines Global Champions Tour de Madrid

Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Samedi 20 mai - 21h09 | Johanna Zilberstein

Kent Farrington joue de chance et de stratégie dans le Longines Global Champions Tour de Madrid

La troisième étape du Longines Global Champions Tour s'est tenu aujourd'hui à Madrid. Au bout des deux épreuves qui composent maintenant la compétition, l'une qualificative et l'autre sous forme de Grand Prix en une manche avec barrage, l'Américain Kent Farrington s'est imposé. Associé à Gazelle dans la deuxième partie, le numéro un mondial a signé le meilleur barrage, devançant l'Allemand Marcus Ehning, qui remettait son titre en jeu avec Prêt A Tout, et le Néerlandais Maikel van der Vleuten, avec son bon VDL Groep Verdi.

Ils étaient cinquante-huit au départ de la première épreuve à 1,60m de la journée, également support de la Global Champions League (lire plus bas). Seuls vingt-cinq ont pu se qualifier pour la deuxième partie, un Grand Prix en une manche avec barrage. Certains sans-faute, d'autres avec les parcours à quatre points les plus rapides. Ça n'est pas passé pour le Britannique Scott Brash, deux fautes avec Hello Annie, tout comme le Suédois Henrik von Eckermann avec Chaccano, le Français Simon Delestre sur Hermès Ryan des Hayettes, l'Allemand Daniel Deusser avec Equita van't Zorgvliet ou encore le Néerlandais Gerco Schröder, associé à Glock's Cognac Champblanc. 
Sur les vingt-cinq à revenir, seuls cinq ont signé un parcours parfait leur permettant de se qualifier pour le barrage. Sans-faute en première manche, le Canadien Eric Lamaze se fait cette fois avoir avec Fine Lady 5, tout comme l'Irlandais Denis Lynch avec RMF Echo de Laubry, Julien Epaillard avec Quatrin de la Roque*LM ou encore l'Américain Jack Towell sur Lucifer. Quatre points sur le parcours précédent, Kevin Staut rentre cette fois avec vingt-quatre points avec Ayade de Septon*HDC.
Au barrage, Bassem Hassan Mohamed est le seul à commettre des fautes avec Gunder, qui avait déjà sauté l'épreuve précédente. Sur Armitages Boy, Lorenzo de Luca signe le sans-faute, le moins rapide, juste derrière le Néerlandais Maikel van der Vleuten sur VDL Groep Verdi. L'Allemand Marcus Ehning, qui remettait son titre en jeu avec Pret A Tout, signe le deuxième meilleur chrono, mais doit céder la victoire à Kent Farrington, en selle sur Gazelle, qui signe un meilleur parcours que sur l'épreuve précédente avec Sherkan d'Amaury.
Du côté de la Global Champions League, dont le dénouement avait lieu sur l'épreuve qualificative, ce sont les Cannes Stars qui se sont imposés grâce aux Allemands Marco Kutscher sur Clenur et Ludger Beerbaum sur Chiara. Derrière, on retrouve les Hamburg Diamonds (Harrie Smolders sur Don VHP Z et Eric Lamaze sur Fine Lady 5) puis les Cascais Charms (Philip Houston sur Loewenher et David Will sur Mic Mac du Tillard).

Les résultats du Grand Prix du Longines Global Champions Tour ici
Les résultats de la Global Champions League ici

À lire également...

Réagissez