Abdullah Al Sharbatly crée la surprise à Shanghai

Abdullah Al Sharbatly décroche son premier Grand Prix du Global Champions Tour.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Samedi 30 avril - 13h34 | Yeelen Ravier

Abdullah Al Sharbatly crée la surprise à Shanghai

Le Grand Prix 5* de Shanghai, au Sud-Est de la Chine, quatrième étape du circuit du Global Champions Tour, s'est conclu par une victoire inattendue. Le Saoudien Abdullah Al Sharbatly s'est imposé au terme d'un triple sans-faute sur Tobalio. Il a devancé les cracks Marco Kutscher et Marc Houtzager.

Dix-huit places pour vingt-huit partants

C'est à 13h30 heure locale, donc à 7h30 du matin heure française, qu'a débuté l'épreuve phare du week-end. Malgré l'organisation de bons CSI, notamment celui de Lummen qui a finalement été annulé à cause du mauvais climat, ou encore le 3* de Maubeuge, un joli plateau était présent en terres asiatiques. Ils ont été vingt-huit couples à se présenter. Les premiers ont mis quelques temps avec de trouver la clé du parcours, notamment David Will et la fameuse Mic Mac du Tillard, qui ont écopé de huit points. Gerco Schröder et son Glock's Cognac Champblanc, qu'il semble remettre en route doucement, n'ont eu guère plus de chance en laissant une petite barre à terre. Finalement, le premier score vierge a été signé Alberto Zorzi. L'Italien, cavalier des écuries Tops depuis quelques années maintenant, avait sellé Fair Light van't Heike, souvent apparue avec Edwina Tops-Alexander. À sa suite, Marc Houtzager en a fait de même, associé à Sterrehof's Calimero, son fils de Quidam de Revel. Michael Whitaker n'a pas eu cette chance, bouclant tout de même son parcours avec un chronomètre très rapide, qui lui a permis prendre part à la seconde manche.

Le bon Pommeau du Heup et Zhao Zhiwen non-partants, l'excellente California sortant de piste avec huit points sous la selle de Bassem Hassan Mohammed, Abdullah Al Sharbatly a lui rempli le contrat en signant le zéro sur Tobalio. Olivier Philippaerts l'a imité deux cavaliers suivants en compagnie de H&M Legend of Love. Sans-faute également pour Rodrigo Pessoa sur Ferro Chin van Lindehof et Danielle Goldstein avec Czerny N. Éblouissant la saison dernière, Van Gogh, piloté par Marco Kutscher, n'a pas frôlé une seule barre, se qualifiant pour la seconde manche. Habitué des Grand Prix, VDL Groep Verdi, dont la forme est un peu en dents de scie depuis quelques mois, a bouclé le score vierge, commandé par Maikel van der Vleuten. Christian Ahlmann et Simon Delestre, les deux hommes en forme du moment, ont également réussi avec leurs Colorit et Chesall Zimequest, tout comme Scott Brash, associé à lui à Hello Forever. Emanuele Gaudiano, Edwina Tops-Alexander et Pius Schwizer ont complété ce groupe de quatorze sans-faute. Finalement, Sheikh Ali Bin Khalid Al Thani, Henrik von Eckermann ainsi que Ludger Beerbaum ont été repêchés pour participer à la seconde manche, malgré une faute au compteur.

Les scores s'alourdissent

La seconde manche a débuté par le forfait de Ludger Beerbaum et Chaman. Alors que le Sheikh Ali Bin Khalid Al Thani accumule les malheureuses fautes jusqu'à douze points, accompagnée de la douée Vienna Olympic et que Pius Schwizer ajoute deux fautes à son compteur, Henrik von Eckermann est parvenu à redresser le tir en signant un superbe sans-faute avec la prometteuse Yajamila. Déception pour Scott Brash, dont le caractériel Hello Forever aura, une fois de plus, refusé la sortie du double de verticaux après une forte accélération de son pilote. Ils ont été quatre à signer le double zéro, et à se lancer au barrage. Survolant absolument toutes les difficultés, Caretina de Joter est apparue en grande forme, menée par Edwina Tops-Alexander. Marc Houtzager, peu présent sur les récents CSI 5* mais toujours aussi talentueux, a également validé son ticket, associé à Sterrehof's Calimero. Abdullah Al Sharbatly et Marco Kutscher n'auront pas non plus démérité, bouclant le score parfait, malgré quelques sursis pour ce dernier.
Simon Delestre a lui écopé d'une faute sur un vertical sur bidet malgré un bon tour de Chesall Zimequest.

Abdullah Al Sharbatly sort la carte du culot

Ce barrage à huit athlètes a donc débuté par le tour d'Edwina Tops-Alexander. Une nouvelle fois exceptionnelles, Caretina de Joter et l'Australienne ont bouclé un triple sans-faute en 43''45. Marc Houtzager, ensuite, a tenté d'aller plus vite et y est parvenu avec quelques dixièmes de moins sur Sterrehof's Calimero. Les scénarios se sont enchaînés puisque Marco Kutscher a également franchi la ligne d'arrivée sans pénalité, avec un chronomètre plus rapide, sur Van Gogh. Dernier à partir, Abdullah Al Sharbatly n'avait rien à perdre. En compagnie de Tobalio, le Saoudien y est allé au culot et a signé un très bon tour en 41''97. Il a donc remporté le Grand Prix du Global Champions Tour, créant la surprise.
 

À lire également...

Réagissez

  • Martin - le 30/04

    Bonjour, Tout d'abord, merci de nous permettre de toujours être au courant de l'actualité équestre dans de nombreuses disciplines, c'est vraiment super. Je voulais juste vous faire part d'une petite coquille dans votre article : vous avez oublié Christian Ahlmann, 4 points au barrage avec le plus rapide chrono en 40.68 avec Colorit ;) Bonne journée