Bienvenue à Mexico !

Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Mercredi 13 avril - 10h33 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Bienvenue à Mexico !

Mexico accueille pour la toute première fois la deuxième étape du Global Champions Tour. Alors que les chevaux sont arrivés hier, les derniers détails sont mis en place afin d'acceuillir la compétition dans les meilleures conditions.

 - Bienvenue à Mexico !

Campo de Marte présente un magnifique terrain en herbe.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Les meilleurs cavaliers du monde devraient arriver aujourd’hui à Mexico, où se tiendra pour la première fois une étape du Global Champions Tour. Six des dix meilleurs pilotes mondiaux sont attendus dans la capitale mexicaine, qui sera également l’occasion rêvée pour les cavaliers mexicains de s’essayer sur des épreuves de classe mondiale.
Lundi, Jan Tops, organisateur du Global Champions Tour, était ainsi ravi de présenter au monde sa nouvelle destination, à l’immense terrain en herbe. ’’Je dois remercier toutes les personnes qui ont travaillé d’arrache-pied afin d’amener le plus haut niveau du sport à Mexico’’, a-t-il salué. Présents également lors de cette conférence, Federico Fernandez, l’un des cavaliers mexicains les plus connus, ainsi qu’Alvaro Arrieta, organisateur du concours. ’’Le Global Champions Tour ne comptait que trois étapes hors d’Europe : Miami, Shanghai et Doha. Organiser un concours à Mexico prenait donc tout son sens, surtout immédiatement après Miami’’, avait-il expliqué à GrandPrix-Replay en janvier dernier.

 - Bienvenue à Mexico !

Les chevaux sont installés depuis hier. Ici, Hello Forever, le cheval du Britannique Scott Brash.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Côté cavaliers, Mexico semble également susciter l’enthousiasme. ’’C’est un privilège d’être ici, au Mexique. J’en suis vraiment heureuse’’, a expliqué Edwina Tops-Alexander, gagnante de la première étape de Miami avec Lintea Tequila, samedi dernier. ’’Le voyage a été très agréable, aussi bien pour les cavaliers que pour les chevaux depuis Miami. Je sais à quel point il est difficile de porter ce genre de concours jusqu’ici. Cela demande beaucoup d’efforts et peut se révéler difficile, mais ça vaut le coup.’’ Les chevaux, eux, sont arrivés au Mexique hier soir, après un trajet en avion de trois heures depuis Miami. ’Nous sommes partis du constat que les chevaux voyagent beaucoup dans une saison et qu’il serait bien de pouvoir leur éviter de longs voyages inutiles et fatigants’’, détaillait Alvaro Arieta. Désormais, ils sont installés dans les écuries montées à Campo de Marte, et pourront découvrir le terrain en herbe dès aujourd’hui, alors que l’installation du site n’est pas encore tout à fait terminée et que des ouvriers s’affairent aux derniers détails afin que tout soit parfait. Début des épreuves demain jeudi.

À lire également...

Réagissez